Compte-rendu de la réunion P​CA du 7 mai 2014

Dix présents.

Ordre du jour :
- Anniversaire P.C.A.
- Site internet et communication
- Retour sur les questionnaires
- Nouveautés

Tout d’abord nous savons que le premier temps de l’anniversaire prévu autour de la projection-débat le 18 juin (Résistance Naturelle, voir gazette), est calé. Merci à Isabelle. Nous rappelons que la distribution est avancée ce jour à 18h, qu’elle sera accompagnée de la dégustation d’un gâteau et que nous trinquerons aux dix ans. A 19h dégustation de vins français et italiens. La communication passe essentiellement par la gazette du cinéma.
Le second temps est prévu le vendredi 4 juillet pour une soirée repas et chansons. Nous souhaitons trouver un lieu accueillant et avons pensé au Garage Moderne, où nous pourrions disposer d’un espace approprié le temps d’une soirée, avec bar, tables etc. Julien a d’ores et déjà pris contact avec le lieu et s’y rendra. Alternativement il y a le Bar de la Marine, ou encore les Vivres de l’Art. Aussi nous pensons à une virée en péniche sur la Garonne ; ça reste à organiser, Isabelle prend les devants. Nous prévoyons l’édition d’un flyer électronique pour l’événement.

Nous prévoyons bientôt un nouvel hébergement pour le site internet de PCA. Il se fera auprès d’Aquilenet [http://www.aquilenet.fr/], et par souci de cohérence, sous réserve d’acceptation par l’ensemble de l’équipe d’Utopia, réclamera une nouvelle URL (pca.utopia.fr). Mais il faut en parler à tous les coopérateurs. La différence notoire est qu’Aquilenet est un fournisseur d’accès internet associatif et local ; ce qui est proche des valeurs défendues par le collectif. La relation historique entre PCA et l’Utopia sera visible dans l’adresse mail ce qui officialise une relation officieuse. Ce changement n’interviendrait qu’après l’anniversaire, soit vers juillet-aout. Il impliquerait une nouvelle campagne de communication.

Les questionnaires consommateurs distribués par Julien et récoltés courant février, au nombre d’une vingtaine, révèlent que l’enthousiasme est toujours de mise au sein du collectif. D’après moult de leurs propos, les consommateurs s’engagent dans un soutien actif aux producteurs, acceptant les « aléas » qui rendent inégale la teneur de leur panier. Cependant il est à noter que d’autres estiment qu’une insuffisance se fait parfois sentir, et que d’un producteur à l’autre, notamment pour ce qui concerne les maraichers, les paniers peuvent laisser à désirer. Il est à souhaiter qu’une meilleure communication puisse s’établir entre ces derniers, et ce pour que le collectif continue à progresser et satisfasse chacun de ses contributeurs. Nous invitons les consommateurs une nouvelle fois à s’exprimer directement, et les producteurs à s’enquérir régulièrement de l’avis des consommateurs – c’est le sens de Paysans Consommateurs Associés. PCA est singulier et doit ​le ​rester ! Pour le reste, beaucoup souhaitent encore voir des fruits arriver.

Il faut penser à émettre spécifiquement des communications pour les événements liés à PCA (fêtes, exceptions…), et ne pas les insérer uniquement dans la lettre d’information. Car nous voyons que beaucoup ​d’infos ​échappent​​​ encore au consommateur pourtant passionné et vigilent.

PCA voit émerger en son sein des idées nouvelles, des projets audacieux, des désirs de continuation ou d’extension. Il n’est pas toujours aisé de mener à bien les projets qui en demeurent parfois au stade de conjectures. L’important est que le collectif donne à penser, et c’est le cas. Nous invitons encore une fois les porteurs d’idées nouvelles à s’exprimer et à assister aux réunions. Celles-ci sont un lieu important où peuvent se décider les projets futurs. Il nous faut être assidus et vaillants. Idées récentes : magasin de producteurs, lieu d’initiatives culturelles et artistiques locales…