Feuille d’info du lundi 19 octobre 2020

Fromage des Pyrénées

PCA accueille un affineur de fromages fermiers au lait cru.
Louis Madec a passé plusieurs saisons comme berger d’estives dans les hautes vallées du Béarn. La traite à la main et la fabrication de fromages au chaudron lui ont donné la passion pour l’élevage et le fromage. Descendu dans la plaine, il a ensuite appris le métier d’affineur : connaître les producteurs, choisir les fromages, les soigner, et enfin les valoriser. Il y a trois ans il a repris un saloir avec sa compagne à côté d’Oloron Sainte-Marie. Fabriqués de manière traditionnelle, leurs fromages sont produits à la ferme par une trentaine de familles de producteurs des vallées du Haut Béarn. Une relation de confiance entre les producteurs et l’affineur s’est instaurée avec le temps, avec pour objectif commun, le respect du produit, permettant de marier la tradition fermière et l’authenticité du lait cru. La démarche en AOP Ossau-Iraty permet de garantir un lait provenant de brebis de races locales, une production fourragère et céréalière constituée essentiellement d’herbe, de foin et de céréales avec le respect d’une fabrication sans présence d’OGM ni d’ensilage.

Pendant le confinement au printemps, il s’est trouvé confronté à une chute de ses commandes. Son frère Guillaume lui a alors proposé de faire de la vente directe sur Bordeaux pour écouler ses fromages parvenus à maturité. C’est lui qui viendra le 3e mercredi de chaque mois à PCA pour proposer ses tommes de Brebis, Vache ainsi que ses tommettes de Bleu de brebis.

Régine Nadaud
Fromage de chèvre

Bonjour
Les chèvres se tarissent rapidement maintenant alors je ne viendrai qu’une seule fois en novembre et ce sera le 11 !
De toute façon nous nous voyons mercredi avec grand plaisir !
L’an passé je n’étais même pas venue en novembre donc c’est déjà un plus !

Célia Ukkola
Tisanes et aromates

Bonjour à tous,
Les engrais vert ont bien levé et pris avec le soleil, le timing était parfait. Et les dernières cueillette de la saison, églantier et vigne rouge, sont en cours.
Ce mois ci, je vous propose deux nouveautés :
- vinaigre à l’aronia melanocarpa, j’ai implanté vingt arbustes l’an passé qui ont donné une petite récolte. C’est une baie noire venue du nord (russie et amérique du nord) au multiples bienfaits, car plus riche en vitamines et anti-oxydants que le goji. Elle est réputée notamment sur l’arthrose et sur les problèmes cardio vasculaires. (Plus d’info : https://www.pensees-sauvages.com/2017/01/16/aronia-grandes-vertus-dune-petite-baie/ - https://www.consoglobe.com/aronia-cg/2 )
- eau florale de lavandin grosso, distillée par moi même avec la plante sèche donc plus concentrée. Mêmes propriétés que la lavande, du latin « lavare » laver donc purifiant général : anti stress, anti spasmodique, anti douleur, décontractant musculaire (courbature), peau inflammée (piqure, acnée, etc), cicatrisation, antiseptique.
A bientôt

Jean-Noël Léger
pains, légumes secs...

Bonjour à tous,
Après les mois de sécheresse, la pluie est arrivée plus tôt qu’en 2019, permettant de travailler les sols et de faire naître les graines d’herbes indésirables pour les détruire.
La récolte des courges à faire avant les premières gelées est presque terminée.
Actuellement au Maine-Blanc, nous préparons les sols pour les semis de petit épeautre et de blé.
Avec un petit pincement au cœur, j’ai enfin pris la décision d’arrêter le maraichage au printemps 2021 ! Pas facile d’arrêter complètement, car j’aime cette activité, les clients sont satisfaits, et je dois me séparer de mon dernier salarié en CDI qui est présent depuis 23 ans. Mais ce choix réfléchi de longue date, me permettra cette fois de me dégager du temps libre. Je précise, cette fois, car j’ai réduit petit à petit la surface en légumes depuis que j’ai arrêté de fournir les paniers hebdomadaires à PCA fin 2010. J’ai ensuite arrêté le marché hebdomadaire du samedi à Angoulême en 2016. En 2018, j’ai arrêté de fournir l’amap d’angoulême, en 2019, j’ai arrêté de fournir l’amap de Barbezieux. Il me reste chaque semaine, le marché et les paniers à la ferme, la livraison à 2 magasins et des écoles d’Angoulême, et la livraison mensuelle à un ou 2 magasin Bordelais. La diminution de surface de légumes s’est accompagnée d’une diminution des salariés. Parallèlement, en 2018, j’ai mis en place une huilerie sur la ferme avec mon groupement de producteurs (la SAS Les Fermes de Chassagne). Si bien que que mon emploi du temps personnel n’a pas changé beaucoup. Mais le changement est amorcé.
Je continuerais à venir à PCA au même rythme. J’ai fait cette année un petit stock de conserves et soupes. Je les proposerais jusqu’à épuisement des stocks. En revanche, j’aurais toujours des jus de pommes, puisque j’ai toujours mon verger, avec une majorité de pommes invendables. Et j’ai ajouté au bon de commande, des pommes (vendables celles-là) de variétés anciennes.
En novembre, exceptionnellement, je viendrais à PCA le 3e mercredi. Comme le 2e mercredi est férié, je ne peux pas livrer les magasins ce jour, et en plus, je n’ai pas de salarié pour m’aider à faire le pain.
Bonne semaine et à bientôt.

Leslie et les bios du canal
Légumes
Bonjour à tous,
j’espère que vous allez bien !
Vous trouverez dans les paniers de cette semaine les vestiges de l’été, mais c’est bien la fin de la belle saison !
Au jardin, on nettoie les serres pour mettre en place les salades, épinards et blettes. On profite de ce beau soleil pour préparer quelques parties extérieures afin de planter les oignons, les aillets, fèves et petits pois pour le printemps prochain. Tout n’est qu’une question de patience l’hiver...
En novembre, c’est le retour des produits transformés : les soupes de courgettes et le caviar d’aubergine Nous vous proposons aussi des pommes bios qui viennent d’un verger à quelques kilomètres de La Réole (les fruits bios en Gironde sont une denrée rare)
Avec le retour dans la salle du haut, on espère compter sur vous pour le transport des cagettes pleines à l’aller, et des cagettes vides au retour :-)
A mercredi

Lucile et les bios du canal
Légumes

Bonjour tout le monde,
Comme promis, voici une recette pour cuisiner vos petites courges boules d’or que vous avez eu dans vos paniers cette semaine :
Couper les chapeaux, et évider les graines,
Cuire les boules d’or à l’envers à la vapeur pendant environ 15 min (pas obligatoire mais c’est mieux je crois),
A part faire cuire de l’oignon, des champignons (et des lardons si vous voulez), et ajouter du fromage de chèvre,
Puis garnir cette farce dans les boules d’or, fermer avec les chapeaux et faire cuire au four environ 15 min (un peu d’eau au fond du plat).
Et voilà !
Une autre idée donnée par Jean-Michel, mettre tout simplement un œuf dans la courge évidée et mettre au four
à tester !
Bon appétit à bientôt,

Informations compilées par Odile