Feuille d’info du lundi 26 octobre 2015

Bons de commande de novembre
Vous trouverez, ci-joint, les bons de commande pour le mois de novembre.
Il y a dorénavant un bon de commande par producteur avec une petite exception pour les légumes.
Les règlements sont donc à effectuer séparément à chaque producteur.

La remise des bons de commande s’effectuera à la salle de la cheminée le mercredi 28 novembre auprès de chaque producteur.
Comme auparavant vous pouvez envoyer les commandes par courrier en respectant la date limite de réception.

Jean-Michel Mezuret

Bonjour à tous,
Un rappel ci-dessous du nouveau fonctionnement des commandes de légumes que vous avez déjà reçu la semaine dernière ; une précision : pour vous éviter la multiplication des chèques, vous pouvez nous régler en espèces. Evelyne collationnera mercredi vos commandes et vos règlements.

Ci-joint le nouveau bon de commande de légumes pour novembre. Maïté laissant la main pour les bons de commande (BDC), nous avons envisagé le fonctionnement suivant :
- les BDC vous seront envoyés comme d’habitude par mail les 3e et 4e semaines du mois en cours pour le mois suivant, ils seront également à votre disposition en format papier à PCA le dernier mercredi.
- pour ceux qui remplissent le BDC à l’aide du fichier : le renvoyer par mail au plus tard le dernier samedi du mois en cours à l’adresse mail suivante : djmmezuret@orange.fr, le règlement s’effectuera à PCA lors de la dernière distribution du mois (donc le 28/10.) En cas d’impossibilité envoyez vos chèques à JM Mezuret, 835 route de Péricou, 24230 St Antoine de Breuilh.
- pour ceux qui utilisent le format papier : les BDC seront à votre disposition le 28/10 à PCA, vous les remplissez et remettez le règlement sur place.

Un seul grand changement, vous devrez effectuer désormais un règlement par producteur. En conséquence, en novembre, Jean-Michel Mezuret fera tous les paniers des mercredis 4 et 18, Evelyne Lecigne tous ceux des 11 et 25.
Vous n’aurez donc plus le choix du panier au moment de la distribution. En novembre, le prix du panier revenant à 10€, vous ferez donc un chèque de x fois 10€ à l’ordre de chacun des producteurs.
J’espère que ce nouveau fonctionnement vous conviendra.
A bientôt.

Evelyne Lecigne

Bonjour à tous
Je commence mon courriel en remerciant particulièrement Odile et Sabine pour leurs commentaires positifs.
En fait nous avons décidé d’arrêter notre partenariat avec Pca à la fin du mois de novembre, et ce pour différentes raisons.
Premièrement nous avons l’impression par le retour de certains avis et critiques, de vous imposer nos produits, qui a priori ne vous donnent pas complète satisfaction (voir notamment le compte-rendu de la réunion du 16 septembre)
Vous comprendrez bien que, après tous ces remarques négatives, l’envie de continuer ne m’intéresse plus.
Si effectivement l’agglomération de Bordeaux vous permet par ses nombreux commerces de trouver des produits plus frais, plus concurrentiels dans un cadre moins contraignant, vous avez tout a fait raison de vous orienter vers ces différents distributeurs qui font foison et qui fonctionnent sur la marge prise sur le producteur.
Cependant il faut comparer ce qui est comparable, provenance des produits, avec ce que cela implique, production semi industrielle, maturité, goût et saveurs, conditions de travail de la main d’œuvre, notamment à l’étranger. Il y a malheureusement un constat à faire, il n’y aura plus dans un avenir très proche d’agriculteurs sur notre territoire, comparez les chiffres entre les cessations d’activité et les reprises d’exploitations et pour cause ; Il y a peu de jeunes qui veulent se lancer dans une activité ou il faut faire abstraction de tout (temps libre, vacances) et savoir vivre de peu (avoir des journées de 12h de travail et aller chercher le RSA pour pouvoir survivre, c’est malheureusement la réalité de beaucoup d’agriculteurs).
Nous pensons que les avis et appréciations qui nous on été relayés, ne sont pas forcément majoritaires mais il est bien dommage que ce ne soit que ceux là dont on fasse échos. Savez-vous ce que maraîchage veut dire en terme de travail, horaires, planification, trésorerie nécessaires..... ? Et cela pour quel salaire ?
Et bien pour nous l’aventure se termine là, car croyez moi « l’enjeu n’en vaut pas la chandelle.
Donc sans aucune rancune, nous vous souhaitons bon vent et bonne continuation car après tout les amap sont une belle idée et de beaux projets dans la construction d’une économie citoyenne.

​Informations compilées par Odile​