Feuille d’info du lundi 9 septembre 2019

Jean-Michel Mezuret
Légumes

Bonjour à tous,
Peu de nouvelles des Novettes, il y aurait pourtant beaucoup à dire sur cette saison agricole, la plus rude qu’il m’est été donné de vivre, pire à mon humble avis que l’été 1976 (les plus anciens se souviennent surement). Pour être bref, on a pu sauver la production estivale (hormis les haricots et une série de melons trop impactée par la grêle). Pour les cultures d’hiver, on est toujours dans de grosses incertitudes, globalement, il est certain que pour les cultures qui ont subi la grêle (c’est à dire la majorité), nos volumes de production vont être considérablement réduits. D’ici 2 semaines on devrait y voir plus clair.
Pour l’immédiat, malgré la tempête et la grêle de début juillet, malgré les canicules à répétition, malgré les vols (également à répétition), nous aurons des tomates à vous proposer en plus de celles que vous avez dans vos paniers et ce dès mercredi prochain. Le prix reste à 3€ pour moins de 4kg et de 2,50€ à partir de 4kg.
Enfin, voici en avance le bon de commande d’octobre, on revient aux paniers à 10€ car les légumes d’été vont peu à peu disparaître.
A bientôt

Cette année, la SEPANSO fête cette année ses 50 ans !
Information relayée à la demande l’Isabelle

Vendredi 13 Septembre à 18h à l’Athénée municipal -Bdx
Conférence de Jean-Luc Portet : La 6e grande extinction de masse des espèces.
Vous êtes cordialement invité(e) le Vendredi 13 Septembre à la conférence de Jean-Luc Porquet, journaliste au Canard enchaîné et auteur de Lettre au dernier Pinguoin, un manifeste sur la responsabilité de l’Homme dans la sixième extinction de masse des espèces.
Jean-Luc Porquet est un grand connaisseur de l’œuvre de Jacques Ellul, il développera son analyse de « l’anthropocène », théorie selon laquelle nous sommes entrés dans une nouvelle ère, où l’homme est devenu une véritable force géologique destructrice. Pour lui, nous sommes en train, depuis la révolution industrielle, de causer l’effondrement du vivant.
Ce discours alarmiste, mais réaliste, entend « secouer les consciences » pour que cesse le massacre, ce qui est possible pour notre invité, fervent défenseur de la décroissance.Conférence organisée par la SEPANSO, Fédération régionale d’associations de protection de la nature et de l’environnement, à l’occasion de ses 50 ans, en partenariat avec l’Association Internationale Jacques Ellul
Vous trouverez le flyer en pièce jointe, à diffuser autour de vous, si vous le souhaitez. On retrouve toutes ces informations sur le site consacré aux 50 ans de la SEPANSO : https://sepanso50ans.fr

Mobilisons-nous pour l’interdiction des pesticides de synthèse à proximité des habitations
Information relayée par Françoise

TROIS SEMAINES. Nous avons exactement trois semaines pour obtenir l’interdiction de l’épandage des pesticides à au moins 150 mètres des habitations
Trois semaines, c’est la durée de la "concertation" que le ministre de l’agriculture a lancé... trois jours après avoir annoncé la résultat de cette concertation ! Pour Didier Guillaume, ministre de l’agrochimie, au delà de 5 m des habitations et des cours d’école, nul besoin de réglementer l’épandage des pesticides de synthèse.
C’est une provocation ! Ce périmètre ne repose sur aucun critère scientifique. Il ne protégera nullement les riverains. Par cette annonce, le ministre apporte une nouvelle preuve de sa totale dépendance au lobby de l’agrochimie !
Pour signer la pétition : http://communesanspesticides.agirpourlenvironnement.org